Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /home/intotheo/public_html/wp-includes/plugin.php on line 571

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /home/intotheo/public_html/wp-includes/plugin.php on line 571
The Great Ocean Road | Into the Oz
browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

The Great Ocean Road

Posted by on 25/01/2014

400 km de route au bord de l’océan, à traverser le magnifique parc Otway, à observer les koalas… En bref, une étape à ne surtout pas manquer lors de son séjour en Australie !

12 Apostles

Nous avons commencé notre road trip par la ville de Geelong, fort sympathique on peut y admirer ses 111 statues disséminées un peu partout élaborées par Jan Mitchell ou se baigner dans son pavillon de bains. Ensuite, direction Torquay pour une halte dans la capitale du Surf et sa célèbre plage reconnue de tous : Bells Beach (voir Point Break). C’est également l’endroit idéal pour un arrêt shopping puisque Torquay n’est autre que le berceau de Ripcurl et Quicksilver, il était donc indispensable de s’arrêter dans ce temple des vêtements de surf.

Nous continuons notre trajet sur cette route en bord de falaise : à gauche l’océan, à droite le Otway National Park, le paysage est absolument magnifique. Cette fois c’est un arrêt koalas que nous faisons dans le village de Kenett River. Il suffit de se garer à côté du camping et de marcher 5 minutes pour voir plusieurs koalas au dessus de sa tête. Quand nous y étions, nous n’avions même pas eu besoin de chercher longtemps puisqu’il y en avait un juste devant John. Nous avons bien pu l’observer et le meilleur c’est qu’il était en train de se réveiller ! Il faut savoir qu’un koala dort 20 heures par jours et qu’il utilise ses 4 heures restantes à manger et à changer d’arbre, il est donc rare de voir un koala actif ! Cet instant magique a permis à Loïc d’aimer ces petites bêtes poilues qu’il considérait comme inutile et de rencontrer un gentil couple d’Allemands avec qui nous avons continué la Great Ocean Road et passé l’Australia Day.

Nous reprenons la route en faisant un détour au Cape Otway afin d’y admirer son phare. Ce fût une véritable surprise car nous avons pu y voir en bord de route un échidné mais surtout des dizaines et des dizaines de koalas ! On ne s’y attendait pas du tout mais quand nous avons vu plusieurs voitures arrêtées sur la route nous avons fait de même et en levant la tête nous avons pu les voir suspendus à leurs eucalyptus. Il y en avait tellement que nous avons également pu entendre leur cri. Comment vous décrire le cri du koala… on dirait un peu un cri de sanglier mais un gros qui serait peut être un peu malade ! Quand nous avons entendu tout ces cris raisonner dans la forêt nous étions content de n’avoir dormi qu’entouré de kangourous, ils sont beaucoup moins bruyants en fait !

 

Nous avons passé la nuit à Johanna Beach, seul spot de free camping sur toute la Great Ocean Road. Le lendemain il était temps de voir enfin l’étape la plus incontournable de cette route : les Douze Apôtres (the Twelve Apostles). Une petite marche sur la plage nous a permis de voir ces premiers rochers blancs sortir de l’eau, résultat de l’érosion de la falaise, ensuite il faut continuer la marche plus en hauteur, sur la falaise, pour voir les autres rochers. Pour la petite histoire, il n’y a jamais eu 12 rochers, on ne peut d’ailleurs en distinguer que 7 depuis la plate-forme d’observation. C’est dans les années 1960 que ce nom a été décidé pour nommé ces formations rocheuses qui s’appelaient autrefois « la Truie et les Porcelets », nom beaucoup moins flatteur ! En continuant notre petite marche sur la falaise nous avons ensuite pu voir le Lorch Ard Gorge, The Cave, The Arch, The London Bridge, toutes des formations rocheuses dans l’océan. La plus belle partie de la route s’arrête ici puisque pour rejoindre la ville de Warrnambool nous sommes obligé de quitté l’océan pour se tourner vers les terres. Se sera notre dernière étape avant de partir au Grampians National Parc situé à quelques heures de routes au nord de la Great Ocean Road.

Toutes les photos ici.

Laisser un commentaire