Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /home/intotheo/public_html/wp-includes/plugin.php on line 571

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /home/intotheo/public_html/wp-includes/plugin.php on line 571
« Tassie » | Into the Oz
browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

« Tassie »

Posted by on 05/03/2014

Cradle Mountain

La Tasmanie est une île au sud de l’Australie, État membre du pays, elle offre un paysage bien différent de ce que nous pouvons trouver sur le continent. En effet la Tasmanie est connue pour avoir su préserver sa nature sauvage (plus de la moitié du territoire est constituée de parcs nationaux) et pour ses animaux emblématiques comme le diable de Tasmanie ou le Thylacine (ou tigre de Tasmanie a priori disparu aujourd’hui). La température est moins clémente que sur le continent mais la beauté de ses parcs nous a vraiment envoûté.

Le Cradle Mountain – Lake St Clair NP  renferme la plus populaire randonnée de Tasmanie : l’overland track que nous n’avons malheureusement pas pu faire par manque de temps. Cette randonnée s’effectue sur 6 jours, nous en avons fait le début au Cradle Mountain et la fin au lac St Clair. Escalader le sommet du Cradle Mountain constitue un défi pour chaque Australien, en effet du haut de ses 1545 mètres à peine il est l’un des sommets les plus difficile à atteindre du pays. Pas moins de 400 mètres de dénivelé sur des plate-formes rocheuses pour les 2 derniers kilomètres sont venus à bout de la pauvre Julie qui a dû laisser Loïc et Salvador arriver seuls au sommet. Le reste de la randonnée est quand même plus plaisant et nous avons même pu rencontrer des wombats, des pademelons (sorte de tout petit wallaby) et des échidnés sauvages.

Le Mount Field NP est situé entre le Cradle Mountain et Hobart, nous nous devions donc d’y faire un arrêt pour admirer sa forêt de « Tall Tree ». Une journée de randonnée nous aura permis de voir toujours plus de pademelons (on ne se lassera pas de ses petits marsupiaux), de belles cascades et le plus grand arbre à fleurs du monde, un « Eucalyptus Regnans » dont les specimens mesurent ici près de 80m de haut.

La Capitale est Hobart, elle se trouve au sud de l’île tournée vers l’Antartique. Hobart est la ville la plus ancienne après Sydney. Elle est construite autour de son port et elle est le lieu de création de produits phares australiens comme les confitures IXL et les bières Cascade. Elle possède un des plus gros musée d’art contemporain privée du monde le MONA, considéré comme le « Disneyland des musées », et nous vous le confirmons, sa réputation est vrai. En effet, nous n’arrêterons pas de dire à quel point les australiens savent construire et rendre attractif un musée et celui ci surpasse encore les autres. Construit en plein milieu d’un vignoble, vous pouvez vous y rendre depuis le centre ville à l’aide de bateaux ou de bus à l’effigie du musée. Une fois sur place on vous donne rien de moins qu’un Iphone pour vous donner toutes les explications de chaque œuvres. Le musée renferme des œuvres très diverses allant de la plus poétique à la plus incompréhensible (ben oui ça reste du contemporain) mais celle que Loïc a préféré entre toutes reste indubitablement la fameuse machine à caca qui produit des défections toute la journée !

Sur une péninsule à l’Est d’Hobart se trouve le Tasman NP et le site historique de Port Arthur. L’Australie a été construite par les convicts, des prisonniers envoyaient d’Angleterre car il n’y avait plus de place dans leurs prisons. Il faut savoir qu’au bout de plusieurs années les convicts ayant eu une bonne conduite pouvait retrouver leur liberté par contre les récidivistes étaient envoyés en Tasmanie et plus précisément à Port Arthur pour purger leur peine. Le site est très bien conservé et la visite vaut vraiment le coup d’œil. Mieux qu’une simple balade au milieu de ruines, nous sommes immergé dans la peau d’un convict afin de mieux comprendre ses conditions de vie. Le parc national qui entoure le site est aussi d’une grande beauté, nous avons marché jusqu’au Cape Raoul qui nous a offert une superbe vue de l’océan en bord de falaises de 400m nous permettant même de voir quelques dauphins.

Le Freycinet NP ou le parc des « bennets wallabies » et des plus belles plages de Tasmanie. On ne peut pas dire que se soit le parc le plus jolie car ils le sont tous mais on pourrait dire que c’est le plus magique. Nous avons choisi une marche de 11 km qui nous a emmené vers 2 magnifiques plages.  Sur la première nous avons eu la chance de voir une maman bennet wallaby et son joey en poche s’approcher de nous sans aucune inquiétude. En fait elle avait repéré une peau de banane sur la plage et a accepté quelques caresses tant qu’elle pouvait atteindre son but final ! Nous avons d’ailleurs pu apprendre que les wallabies aiment les bananes. La seconde plage se trouvait plus éloignée et était donc moins peuplé ce qui nous a permit de profiter d’une petite baignade.

Pour résumer notre séjour en Tasmanie : on a fait 10 jours de randonnées, on a vu un ornithorynque, des wallabies, des kangourous, des wombats, des échidnés et des pademelons malheureusement le seul Diable de Tasmanie que nous ayons vu était mort sur la route, pareil pour un petit bandicoot. Des paysages plus beaux les uns que les autres, un dépaysement total par rapport au continent… Bref, nous la Tasmanie on a adoré !

La Tasmanie en photo ici.

Laisser un commentaire