browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

On the road again…

Posted by on 12/08/2014

C’est dans un décor digne de Crocodile Dundee ou de Priscilla folle du désert, que nous avons parcouru lors de notre traversée du Territoire du Nord, pour aller jusqu’à ce grand caillou que les aborigènes appellent Uluru. 1957 km de terre rouge sépare Darwin et Uluru. Nous sommes en hiver ce qui nous permet d’avoir des journées agréables par contre les nuits sont de plus en plus fraîches au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans le désert.

Avant d’enchaîner les heures de conduites sur cette longue route droite, une étape « bains chauds » nous a permis de nous requinquer ! Le site de Mataranka propose un accès à une rivière d’eau chaude naturelle, au milieu d’une forêt semi-tropicale et avec une eau turquoise l’endroit a de quoi faire rêver.

Nous avons ensuite passé une bonne heure à nous amuser avec les « billes du diable » sur le célèbre site des Devils Marbles. Le site rassemble de nombreuses roches en granite ayant, pour la plupart, la forme d’une grosse bille. Pour les aborigènes ce site sacré représente les œufs du serpent arc-en-ciel, un être mythique, protecteur et bienfaiteur. Après avoir pris toutes les poses imaginables sous un beau soleil nous avons repris notre retour en direction du sud.

Sur la route quelques étapes originales nous attendaient. Tout d’abord un arrêt au Pink Pub, un bar/restaurant à l’effigie de la panthère rose qui possède un petit zoo gratuit. Le temps pour nous de pouvoir faire quelques caresses à un wallaby, intriguer des émeus, voir une multitude d’oiseaux mais le plus étonnant est de voir à travers un grillage pas très solide un saltwater ! Ensuite c’est à Daily Waters que nous nous arrêtons boire un verre. Au milieu de nulle part ce bar de cow-boys est décoré de centaines de soutiens-gorges, t-shirt, chapeaux… pendus au plafond. Plusieurs stop dans une roadhouse prônant le tourisme extraterrestre ou encore la roadhouse d’Aileron avec des statues d’aborigènes géantes et une musique country dans les toilettes ont égayé notre trajet !

Toutes les photos ici.

Laisser un commentaire